Information sur le tabac et la cicatrisation

Le tabac c'est mauvais pour la santé. Oui c'est bien connu maintenant. Mais pourquoi est ce que les chirugiens plasticiens insistent tant sur l'arrêt du tabac avant une intervention chirurgicale?

van Adrichem 1991

silhouette

van Adrichem et al. 1991 Parmi une des premières études à avoir étudié la vascularisation de doigts opérés, chez les fumeurs et non fumeurs. Très forte réduction du débit sanguin dans la zone opérée.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1564268/

Lassig 2018

silhouette

Cette partie de l'étude confirme ce qui a été montré 30 ans plus tôt, avec un autre moyen d'étude on retrouve une baisse de plus de 50% du débit de vascularisation de la peau.

silhouette

Cette partie de l'étude a étudié les facteurs de croissance secrétés naturellement par la peau. Le facteur de croissance EGF est un facteur majeur dans la cicatrisation de la peau qui est un épiderme (EGF = Epidermal Growth Factor). Le tabagisme entraine une baisse de 77% de ce facteur.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28940252/

Conclusion

Nous venons de voir deux études parmi beaucoup, tous les élements présentés montrent un effet très délétère du tabagisme sur la peau, qui réduit le débit sanguin et donc qui réduit les capacités de défense de la peau (moins d'apport de protéines pour la secrétion et moins de cellules blanches pour les défenses anti-pathogènes infectieux). D'autre part, la baisse des facteur de croissance ralenti la cicatrisation naturelle de la peau.

Ce ne sont que deux éléménts parmi tant d'autres qui montrent à quel point le tabagisme altère les capacités de cicatrisation. C'est pourquoi le Pr Giot impose 6 semaines d'arrêt du tabac avant l'intervention. 3 semaines avant l'intervention un test urinaire sera réalisé afin de vérifier l'absence de prise de nicotine (les produit de substitution induisent des faux positifs à ce test, et ne sont donc pas utilisable dans ces 6 semaines avant l'intervention). Si le test urinaire est positif, l'intervention est systématiquement reportée.